Galerie

Presse

Karel Mondt s’entoure d’une toute nouvelle équipe pour la réouverture de son auberge située à Cametours, près de Coutances (Manche). Il a décidé d’ouvrir pour la fête des Mères du vendredi au soir jusqu’au dimanche midi.

Un nouveau départ.jfif

Publié le 28/05/2021 à 15h21

Karel Mondt, comme de nombreux restaurateurs s’apprête à rouvrir son établissement l’Auberge des Tisserands à Cametours (Manche) en demi-jauge, le 9 juin. Cependant, il a déjà décidé d’ouvrir, du vendredi 28 mai au soir au dimanche 30 mai à midi pour la fête des Mères afin, comme il l’affirme, de « montrer qu’on est bien là ! » La consommation se fera en terrasse ou en plats à emporter.

Les aléas de la pandémie avaient déjà perturbé considérablement son travail. « J’avais annoncé une ouverture pour le 29 octobre. Le président Macron décrète le confinement pour le 30. Donc on a ouvert et fermé le même jour ! » Il a continué son activité coûte que coûte en plats à emporter avec notamment un grand succès durant les fêtes de fin d’année : « Nous avons fait 200 menus ; les gens venaient de partout », explique-t-il.

« J’ai dû recomposer une équipe »

 

De nombreux désagréments se sont succédé avec par exemple la nécessité de changer d’équipe car la précédente avait disparu : « Les gens qui travaillaient ne sont plus dans le secteur. Les serveurs ne recevaient plus de pourboire, poursuit-il, j’ai dû recomposer une équipe avec les gens d’ici, des gens engagés dans le projet. C’est une aventure ! C’est impossible de prévoir de grands menus, ce sont plus des petits plats, de la snackerie, mais il y a constamment du monde. Le projet d’origine tient bon : chercher de bons fournisseurs, casser le cercle vicieux des produits congelés ou venant du bout du monde. Chez moi c’est du local ! Par exemple, on va travailler avec du cochon de Bayeux, une race qui vient de redémarrer sa production ! Mais pour autant, on n’augmente pas les prix : des plats en semaine pour 10-12 €, des petits menus à 18-20€ et moyen à 25-30€ avec des menus gastronomiques durant le week-end. »

Le soutien de la municipalité

 

« Ce qui est à noter également, conclut-il, c’est le soutien de la municipalité de Cametours. Nous avons pu compter sur leur solidarité. » Alexandre Letang est le nouveau chef en cuisine qui revient dans la région après un périple qui lui a permis de se perfectionner dans son métier.

Contact : Le Bourg, 50 570 Cametours ; tél. 07 77 14 31 01 ; site Internet : www.aubergedestisserands.fr ; courriel : aubergedestisserands@gmail.com

MjAyMDEyMzM3YTZiMGQ0ZmM3ZWVlNjNhMzkzOTY0

Publié le 18/12/2020 à 06h10

Karel Mondt, le nouveau patron de l’auberge des Tisserands, prépare les fêtes de Noël et du Nouvel An en mettant au point sa communication. Il distribue des flyers et actualise son site Internet.

Karel Mondt avait en Belgique une activité dans l’hébergement et les fêtes. « J’ai toujours eu une attirance pour la Manche, et la petite équipe municipale de Cametours cherchait un repreneur pour l’auberge, fermée depuis longtemps. Les premiers contacts ont eu lieu en janvier et les divers aléas ont fait que je n’ai pu annoncer, qu’en septembre, une ouverture pour le 29 octobre. Le président Macron décrète le confinement pour le lendemain donc on a ouvert et fermé le même jour », explique-t-il.

Karel Mondt a donc dû trouver une solution, d’où la fabrication de plats à emporter. « Dès le départ, j’ai voulu travailler avec de bons produits venant de producteurs locaux. Pour les fêtes, cela apparaît dans les menus avec une entorse tout de même : pièce de volaille de Bresse aux morilles et jus de truffe accompagnée de tagliatelles qui est dans le menu de Noël. »

Le système de plats à emporter fonctionne à merveille et les associations se précipitent. Par exemple, il y a 80 menus prévus pour le repas des anciens. Le bouche-à-oreille fonctionne : « Il suffit de faire une réservation, les plats sont conçus pour être faciles à réchauffer. Ce n’est pas comme manger au restaurant mais c’est une bonne solution alternative. Pour la suite, le restaurant est prêt, on y est bien », conclut-il.

Contact : tél. 07 77 14 31 01 ou via courriel à aubergedestisserands@gmail.com